Les Amis du Bois des Buttes
Vous êtes ici:   Home « Armée française « 1914 « Le 144e RI

COMBATS DE CRAONNE ET DE LA VILLE-AU-BOIS


Le 6 septembre, l'offensive est reprise.
Les régions traversées au cours de la retraite sont tour à tour reconquises. L'enthousiasme est revenu avec la première victoire. Villiers-Saint-Georges, Montceau-les-Provins sont dépassés.
Le petit Morin est franchi le 8 septembre à Vinay et Celle.
La poursuite continue jusqu'au 13 sans événement remarquable, par Château-Thierry, Coincy,
Chéry, Saint-Gilles, Courlandon et Corbeny.

Le 13 septembre  au soir, le Régiment étant flanc-garde de la division, le bataillon BESSAN s'empare par surprise de Craonne. Le lendemain notre avance est enrayée. L'ennemi, qui a reçu d'importants renforts venant de Belgique, se montre résolu à arrêter coûte que coûte notre marche en avant.


Le 15 septembre, un violent combat est livré au bois de la Ville-au-Bois pour rejeter l'ennemi qui vient de s'en emparer. Une vigoureuse contre-attaque à la baïonnette rejette les Allemands loin des lisières, mais notre succès ne peut être exploité devant les tirs nourris de mitrailleuses et d'artillerie qui paralysent nos mouvements et nous causent de lourdes pertes.
La fin de septembre est marquée par des combats incessants et très meurtriers ; aussi bien à la Ville-au-Bois qu'à la Pêcherie, à Craonnelle qu'à Vauclerc, nos hommes s'élancent à l'assaut des positions que l'ennemi a déjà organisées sur les pentes du Chemin des Dames. Les feux de mitrailleuses et de mousqueterie creusent de larges vides dans nos rangs et aucun succès positif ne peut être enregistré à notre actif.

nach oben