Les Amis du Bois des Buttes
Vous êtes ici:   Home « Armée française « 1917 « 31e RI Introduction « La 10e Division d’infanterie

14 février 1917

 

 

Composition de la 10e Division

Sous secteur CLAUSADE

Sous secteur CALVAIRE

BLANC-BOIS

Quartier MIETTE

4e Cie 331e RI

Quartier MINE (bois)

2e Btn 89e RI

Quartier FRANCO

5e Btn 89e RI

Bois CLAUSADE

2e Btn 46e RI

PLÂTRIÈRE

1 demie Cie 46e RI

 

La sapinière

Brest- Austerlitz

Beaumarais

Quimper

Edmond (Butte)

 

2e Btn 31e RI

 

1er Btn 31e RI

 

1er Btn 31e RI

1 demie Cie 46e RI

2e Cie 122e RIT

 

 

 Le 5e Corps (9' et 10e divisions en première ligne, La 125e division en soutien) reçoit pour mission d'enlever les lignes allemandes situées au N. de l'Aisne et renforcées par trois ans de terrassements, de bétonnage, de confection de réseaux. Deux obstacles principaux se dressent devant lui plus spécialement redoutables par leurs abris enterrés et leurs tunnels : le Bois des Boches et le Bois des Buttes. En arrière de ces deux bois
court presque parallèlement au front la route 44 sous laquelle des sapes profondes à un ou deux étages, reliées entre elles, forment de nombreux centres de résistances. Toute cette région est défendue par des blockhaus recouverts d'une épaisse carapace de béton armé et destinés à abriter soit des mitrailleuses, soit des minenwerfer, soit même des canons de 77. 'Enfouis d'abord dans la verdure des arbres et dérobés aux vues, ils apparaissent après le bombardement préparatoire à l'attaque, nus, menaçants, à peine écornés par les 240 et les 155, tournant vers nous les inquiétantes arêtes vives de leurs créneaux, et de leurs embrasures.

1er régiment du génie Historique des compagnies 5/1, 5/51 et 5/71 

Offensive du 16 Avril 1917

[extraits]

A la fin de janvier (1916), les Compagnies se déplacèrent de quelques kilomètres vers la droite du front, pour commencer les travaux d'organisation du secteur de la 10e Division d'infanterie en vue de la grande opération projetée.

[….]

Le 16 avril 1917, la Compagnie 5/1 fournit une section à chacun des régiments d'infanterie pour créer des brèches dans les réseaux ou agrandir celles qui avaient été faites par notre préparation.

Les 16, 17 et 18 avril, la Compagnie relia par des boyaux, nos anciennes lignes avec les nouvelles et

commença l'organisation du terrain.

[….]

En dehors de certain travaux intéressants au point de vue technique, tel que l'agrandissement du réseau de tunnels du Bois des Buttes, exécuté par la Compagnie 5/1,

Le 4 janvier 1918, le Génie de la 10e Division d'infanterie quittait le secteur de Pontavert, pour aller au repos dans la banlieue parisienne

Historique du 1er régiment du génie

 

nach oben