Les Amis du Bois des Buttes
Vous êtes ici:   Home « Armée allemande « Organigramme « 23. Infanterie-Division

23. Infanterie-Division
Ordres de bataille
(08.1914)
45e Brigade d'Infanterie : Leib-Grenadier-Regt. 100 | Grenadier Regt. 101
46e brigade d'infanterie : Schützen-Regt. 108 | Régiment d'infanterie 182
Hussard Regt. 20
23rd Field Artillery Brigade : Field Artillery Regt. 12 | Régiment d'artillerie de campagne. 48
1st Company / Pioneer Battalion 12 (rattaché de XII.AK) | Division Train Pont 23
Compagnie Médicale XII.1 | Société médicale XII.3

Histoire
La division a été mobilisée dans le cadre de XII. Armeekorps / 3. Armee, et vit sa première action depuis plus de quarante ans dans la terrible bataille de Dinant le 23 août 1914. En septembre, il combattit dans la bataille de la Marne à l'ouest de Vitry-le-François, et fut transféré avec le reste du XII.AK à 2. Armée le 14. A l'arrêt des combats, le corps s'est établi sur l'Aisne au nord-ouest de Reims, où il est resté jusqu'en 1916 pour construire les fortifications sur lesquelles s'effondrera par la suite l'offensive française  Nivelle.

En juillet 1916, des éléments des deux divisions furent retirés pour former la division ad hoc Francke pour s'opposer aux Français sur la partie sud du front de bataille de la Somme. Début septembre, le reste de la 23.ID suivait, tandis que tous les éléments affectés à la Division Franckeretourné à XII.AK à partir du 9 de ce mois et ont été remplacés par des unités non-saxonnes; Le commandement du Generalmajor Francke fut alors officiellement numéroté comme le nouveau 212.ID.

Après avoir beaucoup souffert de la bataille, le 23.ID resta au sud de la Somme jusqu'à son repli vers Saint-Quentin dans le cadre de la retraite générale fin mars 1917. En avril, il reprit du service en Champagne à l'est de Reims, où il contribua à vaincre l'offensive française avant de rester sur ce front pour le reste de l'année. En janvier 1918, il retourne brièvement dans la vallée de l'Aisne à Brimont au nord de Reims, pour être retiré fin février pour servir de division Angriff.avec 18. Armee dans l'offensive à venir. Initialement en réserve, il a pris part à la course vers l'ouest au nord de Saint-Quentin et a connu de violents combats au début d'avril. Après s'être reconstruit sur le front de Champagne alors tranquille, il a repris un secteur nouvellement capturé au sud de Soissons aux troupes d'assaut épuisées à la fin juin. Retiré à la fin du mois, il est engagé dans l'offensive avortée de la Marne le 15 juillet puis dans les combats défensifs acharnés qui s'ensuivent.

 Merci à Jürgen Schmieschek pour le commentaire  cet article sur Facebook 

_ Le 108th Rifle Regiment ne quitte pas la zone en février 1916, mais comme toute la 23rd Infantry Division seulement fin août 1916. Le 10 mars 1916, le 108th Rifle Regiment prend d'assaut la montagne de La Ville aux Bois et la défend contre la contre-attaque française du 25 avril 1916.
_ Le 182nd Infantry Regiment n'appartient à la 23rd ID que jusqu'à fin mars 1915. Ensuite, il y a eu une réaffectation des divisions du côté allemand. Dès lors, seuls trois régiments d'infanterie appartenaient à une division et l'IR 182 fut éliminé et transféré dans une autre division.
_ Le Jäger Battalion 12 n'appartenait pas à la 23e division d'infanterie, mais à la 32e division d'infanterie. Les deux divisions formaient la XII. Corps d'armée (saxon). Le bataillon Jäger 12, comme toute la 32e division d'infanterie, était déployé de l'autre côté du canal, principalement sur la côte 108.
_ Au début de la guerre, le Uhlan Regiment 17 et Guard Rider n'appartenaient pas à la 23rd Infantry Division mais à la 8th Cavalry Division à l'est. Le régiment de hussards 20 appartenait à la 23e division d'infanterie.

nach oben