Les Amis du Bois des Buttes
Vous êtes ici:   Home « Armée britannique « 1918 Situation britannique « Témoignages « Clarence Walter Weaver « 7th Field Company Royal Engineers

La 50e division d'infanterie (en anglais 50th (Northumbrian) Infantry Division) est une division de la British Army (armée de terre britannique).

Major général Jackson - poste de commandement à Beaurieux

 

1er au 4 mai 1918 :Au repos. La Compagnie a fait la formation d'infanterie. Reçu des conférences d'OC et d'officiers de section.
5 mai : 6h30 la Compagnie marche sur Muscourt via St Gilles, Baslieux les Fismes . L'OC avec l'avant-garde du Capt Slattery et des sous-officiers s'est rendu en camion à moteur jusqu'au Centre de Poitiers entre Craonelle et Pontavert et a repris le travail et les logements de la 11/63 Cie (6e Génie). Cette prise de possession s'est achevée le 7 mai.
Muscourt
6 mai : Ordres d'attente
7 mai : 19h30 La Compagnie marche vers de nouveaux logements au Centre De Poitiers.
Centre De Poitiers
8 mai : Les officiers OC & Section & NCO ont reconnu les travaux repris de la Compagnie française du Génie et les travaux ont été attribués aux sections respectives.
9-26 Mai : Travaux de la Section 1 sur le câblage et la remise en état des tranchées et la mise en état de défense de la Ligne de Réduit. Un creusement profond a été commencé pour MG Emplacement est maintenant terminé.

9-22 mai : Section n° 2 construisant des emplacements de MG  [..] à Bois de Beau Marias et leur câblage. Remise en état et mise en état de défense, Ligne Intermédiaire de La Hutte à Bois Des Buttes   

9-26 mai La section n°3 travaillait et construisait des emplacements de mitrailleuses, travaux sur les piluliers, câblage des tranchées au Centre Hoche et à la Ligne De Soutien, amélioration des sacs de sable et mise en état de défense de la Ligne De Reduit, Imperméabilisation au gaz de tous les retranchements du QG de la 149 Brigade au PC Calvaire et de tous les retranchements vers A,B,C et D Batteries des 250 et 251 Brigades RFA

9-26 mai :No 4 Travaux de section sur l'amélioration et la construction d'une nouvelle caserne de pompiers sur la ligne de soutien. La section n° 4 s'est déplacée vers de nouveaux cantonnements vers l'avant et a rendu étanches au gaz tous les retranchements de la zone de la 149e brigade sous l'officier du gaz de la 149e brigade. Le 26, la section n°4 est retournée au QG de la Cie, Centre De Poitiers pendant l'entraînement.

26 mai : ordre reçu de prendre toutes les précautions nécessaires en cas d'attaque au gaz ennemie.

; carte des tranchées tirée du journal de guerre de la 50e Division, montrant le Centre de Poitiers.

Centre de Poitiers

27 mai :1 heure du matin. Un lourd bombardement ennemi a commencé, qui comprenait un grand pourcentage d'obus à gaz. Les Sections ont été prévenues et se sont réfugiées dans leurs abris étanches aux gaz. On pense qu'en raison de l'absence d'ordres, le commandant  a demandé au commandant de bord d'effectuer une reconnaissance et de déterminer la nature de la situation à l'avant des cantonnements de la Cie, mais comme le commandant de bord Baldwin MC et le lieutenant de guerre Pottle MC sont devenus des victimes, ce ne peut pas être confirmé. Il apparaît alors que le lieutenant Pottle MC a signalé que l'ennemi était à portée de main.
7h45 ; Des ordres ont été donnés par OC pour que la Cie défile immédiatement en ordre de combat, cela était en train d'être exécuté lorsque la Compagnie a été surprise par l'ennemi, et il apparaît d'après les preuves que les Sections ont été submergées et faites prisonnières avec tous les documents. et les effets du bureau de la société.
Immédiatement après les ordres de ce défilé de l'IA, le commandant Baldwin DCM a été retrouvé grièvement blessé par des éclats d'obus près du QG de la compagnie et a succombé à sa blessure pendant qu'on s'occupait de lui. Suite à cela, le Lt Pottle MC a reçu une balle dans le bras alors qu'il engageait l'ennemi à bout portant avec le 2e Lt King. Le Lt Pottle a été évacué par ambulance de campagne.
9h30 : Le 2nd Lt King et quelques hommes restants se retirent et rejoignent la Section No 2 à Beaurieux à 9h30. Toute communication au cours de l'opération ci-dessus semble avoir cessé car aucun ordre pour la Cie n'a été reçu à partir du moment du communiqué du bombardement.
 27 mai 1918  Beaurieux  : la section n° 2 du détachement nettoyait les routes de tous les débris pendant le bombardement ci-dessus et vers 10 heures du matin se retira de l'autre côté de l'Aisne avec l'infanterie. vers 12h. Pendant ce temps, envoyer des patrouilles sur chaque flanc pour garder le contact. Les patrouilles ont signalé qu'elles n'ont pu trouver de troupes sur aucun des flancs. Le 2nd Lt Rebbeck a décidé de se retirer pour recevoir d'autres ordres et entrer en contact avec d'autres unités, et a rencontré l'adjudant du CRE qui lui a demandé de rejoindre le transport de la Cie se déplaçant à St Gilles. La communication a ensuite été établie par des aides-soignants à vélo avec la CRE et la Compagnie des transports était proche à Baslieux puis déplacée à St Gilles. Ici, aucun logement n'a pu être obtenu, et la Cie a rejoint le transport divisionnaire RE et a déménagé au camp Cohan.

7 Compagnie de campagne au secteur Chemin des Dames Mai 1918

 

nach oben